Construire « autrement » n’est plus une option mais une nécessité

Il est urgent de respecter l’environnement, notre univers, la survie de notre espèce, ne plus puiser dans les réserves fossiles plus que ce que notre Terre peut renouveler, ne plus rejeter des gaz à effet de serre qui provoquent un réchauffement de plus en plus dramatique source de conflits.

Pour y parvenir chacun doit faire sa part du travail sans reporter la responsabilité sur les « autres », ceux qui gouvernent en particulier.

Le bâtiment qui utilise 43% de l’énergie consommée est un facteur majeur d’aggravation de la situation, il nous faut donc agir en réduisant drastiquement la consommation d’énergie résultant de l’usage et de la construction des ouvrages. Les qualificatifs d’énergivore et polluant doivent être remplacés par sain, naturel,  écolo, écologique, bio, bioclimatique, durable, passif, performant, économe.

Il est plus facile de construire « haute performance » que de rénover mais il n’existe pas d’obstacle technique majeur pour s’engager dans une démarche de sobriété énergétique.

La consommation maximale d’un logement passif selon le label allemand est de 12 kWh/m²/an alors que plus de 50% des logements français consomment en moyenne 240 kWh/m²/an ! Soit 20 fois plus !  Quant à la RT 2012 on peut considérer qu’elle impose en moyenne un maximum de 50 kWh/m²/an pour le chauffage soit 4 fois plus que le passif.

Comment construire « autrement », EcoBioClimatique, performant et responsable ?

  • Orienter la construction pour récupérer dans les meilleures conditions l’énergie solaire,
  • Réaliser un volume relativement compacte,
  • Isoler les parois opaques pour atteindre une performance minimale de 6, soit approximativement 20 cm d’isolant classique (laine de bois, cellulose, laine de verre, PSE),
  • Installer des menuiseries très haute performance, triple vitrage, portes pleines très isolantes, et très étanches à l’air.
  • Equiper d’une ventilation double flux, d’un moyen de chauffage de l’air et de l’eau, à haut rendement.

Concernant le bilan carbone qui sera pris en compte dans la RE 2020, La faible consommation énergétique aura pour conséquence un résultat  très favorable. Entre deux constructions de même niveau de performance la différence se fera selon la nature de la construction et accessoirement selon le lieu de production des matériaux, composants et équipements de la construction. S’il est évident que le bilan carbone à la construction d’une maison en bois, isolée avec de la cellulose, la laine de bois, des textiles recyclés sera meilleur que celui d’une autre en blocs de PSE coffrant, il est certain que sur une durée de cycle de vie calculée réglementairement sur 30 ans mais pouvant être évaluée  à 50 ans l’impact de la nature des éléments de construction sera quasi nul alors que celui de l’usage sera déterminant. Dans l’usage il y a aussi le comportement de chacun…

Que vous soyez professionnel ou maitre d’ouvrage particulier, nous pouvons vous aider, vous accompagner dans la gestion d’un tel projet et vous proposer des  menuiseries et équipements  qui vous permettront de réaliser votre objectif.

Menuiseries Haute Performance

menuiseries-accueil

A quels critères doivent répondre les menuiseries extérieures ?

 Profilés

    • Performance thermique des cadres entre 0.9 et 1.2 W.m²/K selon les matériaux, épaisseur entre 80 et 90 mm, sauf exception l’aluminium ne peut pas répondre à ce critère.
    • Nous vous proposons:
    • Remplissage :
      • Triple vitrage
        • Performance thermique du vitrage : Ug = 0.5 W.m²/K pour un 4/18/4/18/4
        • Capacité à laisser entrer la chaleur, valeur g = 50%
        • Capacité à laisser entrer la lumière solaire TL = 70%
        • Performance thermique des intercalaires de vitrage : valeur y  (PSI),  doivent être en matériau synthétique et composite, ni en acier, ni en aluminium
      • Si la menuiserie est composée en tout ou partie d’un Panneau sandwich, celui-ci doit être de même performance que le triple vitrage, voir nos portes passives pleines.
    • Etanchéité très élevée :
      • 3 Joints périphériques en EPDM
    • Ferrages: réglables dans les 3 dimensions.
    • Seuils : composites à rupture de pont thermique
    • Grandes surfaces vitrées au sud équipées de moyens de gestion des apports solaires et en particulier BSO : Brises Soleil Orientables

Performance thermique de la menuiserie Uw = 0.8 W.m²/K pour 1230*1480.

Les fenêtres de toit Fakro, triple ou quadruple vitrage, répondent à ces critères.

Nous vous proposons également un large choix de portes d’entrée performantes mais n’atteignant pas le niveau « passif », des volets roulants et des accessoires de pose.

VMC Double Flux

Ventiler (bien) pour la santé des occupants et de l’ouvrage

 Ventilation double flux équipée d’un échangeur statique à contre courant et haut rendement qui permet de récupérer (selon paramétrage) l’énergie de l’air extrait pour réchauffer l’air entrant.

  • Facteur de confort grâce à la suppression des entrées d’air froid au-dessus des fenêtres
  • Facteur d’économie d’énergie grâce à la récupération de l’énergie de l’air extrait au lieu de la rejeter dehors
  • Très faible consommation d’énergie à cause du système EC (alimentation en courant continu).
  • Appareil Très silencieux.
  • Trois gammes vous sont proposées : NILAN, ZEHNDER – PAUL et VENT-AXIA
  • De 150 à 5000 m3/h
  • Distribution par réseau PEHD selon étude aéraulique

Ventiler et Chauffer

  • VMC thermodynamiques :
    • Depuis plusieurs décennies des centrales de ventilation dites Thermodynamiques sont équipées d’un PAC à la place de l’échangeur. Elles travaillent sur l’air extrait, et elles peuvent chauffer ou refroidir l’air soufflé.
    • Ces centrales sont principalement proposées pour les bâtiments collectifs, tertiaires ou industriels.
    • Nous vous proposons les gammes NILAN VPL et NILAN VPM de 250 à 32000 m3/h.
  • Centrales combinées :
    • Une nouvelle génération est apparue, elle associe l’échangeur statique à la PAC afin d’obtenir une meilleure performance. Elles travaillent sur l’air extrait, et elles peuvent chauffer ou refroidir l’air soufflé.
    • Ces centrales sont destinées aux logements individuels, maisons ou appartements, et locaux professionnels de même surface.
    • Gamme NILAN : Compact P et Combi 302.

De 100 à 425 m3/h

ventilation